Steep mon avis sur le jeu PS4

Dévoilé lors de l’E3 2016, Steep signe le grand retour des jeux de glisse qui se sont faits un peu discrets depuis l’arrêt d’EA Big et de la licence SSX. Bien sûr, il y a eu Snow, une production de Poppermost Productions, mais le jeu semble avoir du mal à sortir de sa version bêta sur PS4. Les fans devront donc se résoudre à adopter Steep, un open world qui se révèle plutôt lourd avec son côté pluridisciplinaire. En effet, de nombreuses activités sont disponibles dans ce jeu dont le ski, la parapente, le snowboard, la randonnée et le wingsuit. Le jeu est sorti sur PS4 et Xbox One, mais nous avons jugé plus tentant de l’essayer sur la première console.

Un open world très bien pensé

Développé par le studio français Ubisoft Annecy, Steep impressionne par son kit presque parfait de disciplines sportives accessibles au grand public. Pour plaire davantage aux sportifs, les développeurs optent pour un décor très proche du réel, bien loin de la montagne fictive de Siala dans Snow. Ici, les joueurs ont droit à un massif montagneux composé essentiellement des meilleures zones des Alpes. A savoir le Matterhorn côté suisse, le massif du Mont-Blanc et les aiguilles côté français, ainsi que le Tyrol côté italien. En tout, Steep propose sept zones dont cinq directement disponibles, et deux autres à débloquer au cours du jeu. Attendez-vous donc à des pentes rocailleuses et raides, mais également à des terrains plus plats pleins de poudreuse où les freestylers pourront s’amuser dans des snowparks virtuels.

Ce magnifique paysage, vous l’apprécierez de long en large grâce à la fonction « vue montagne » qui vous permettra d’observer tout l’open world avec une caméra extérieure. Au gré de vos humeurs, vous pouvez utiliser le zoom pour localiser chaque face et ligne skiable.

steep

Impossible de s’ennuyer

Dans Steep, les débutants ont droit à un guide ou un rider. Les sportifs avérés ont quant à eux quatre catégories au choix pour faire du ski et du snowboard.

Dans la catégorie « Freestyle », vous aurez à réaliser un enchaînement de figures. Dans le « Freeride », vous aurez à faire face à de grosses lignes et des descentes sur des lignes de crête. Il y a aussi le mode « Extrême » où vous devrez foncer et raser des murs et des sapins. Et enfin le mode « Combiné » qui rassemble toutes les disciplines précitées dans votre score final. Un mode bonus « Bone Collector » est aussi disponible où il sera question de réaliser la plus grosse chute possible, avec des points accumulés en rapport avec la violence du coup mesuré en G.

D’un autre côté, il y a la wingsuit qui propose des courses au temps avec des trajectoires à optimiser, des descentes à maîtriser et des courses à plusieurs.

Mieux encore, vous pouvez créer votre propre challenge dans ce jeu. Pour ce faire, il suffit d’activer le mode enregistreur pendant vos exploits pour ensuite en faire une épreuve.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.