Little Nightmares : avis sur le jeu

Edité par Tarsier Studios et développé par Bandai Namco, Little Nightmares est sorti le 28 Avril 2017. Il s’agit d’un jeu du genre action – aventure abordant le thème d’horreur.

Présentation générale du jeu Little Nightmares

Jouable en solo, Little Nightmares, qui signifie littéralement soit « Les petits cauchemars », se déroule dans un univers sombre et inquiétant. Le joueur va incarner une fillette déguisée avec un grand ciré jaune, retenue captive d’un immense navire dénommé « The Maw », peuplé de créatures voraces. Il s’agit de Six, un personnage fragile, une petite enfant malingre sans défense qu’il devrait guider à travers une succession de 5 niveaux. Son objectif est facile s’échapper vivante de cet endroit malsain. A la fin de chaque niveau, Six est contrainte de se sustenter grâce à tout ce qui lui tombe sous la main, quitte à se gâter les entrailles… Elle peut se cacher de ces ogres affamés derrière des objets démesurés : les portes, les ustensiles, le mobilier.

Il s’avère que ce jeu est l’une des belles surprises de l’époque. Les scénarios reflètent une histoire terrifiante de Tarsier vous immergeant dans ce navire où les seuls occupants ne pensent qu’à vous croquer. Vous devez être adroit et créatif pour leur esquiver. Vous êtes contraint de chercher des moyens pour survivre à ce cauchemar tout en trouvant tous les Nomes à libérer et les statuettes à briser afin de compléter le jeu.

La narration est très simplissime avec un dialogue pas très riche. Les éléments principaux du jeu restent seulement l’héroïne, la nature de sa quête, et le lieu exploré. Malgré tout, le concept reflète les expériences difficiles que les enfants peuvent traverser avant de grandir. Vous pouvez bien sûr visiter le site officiel pour en savoir plus.

little-nightmares-avis

Avis sur le jeu

Sur le plan visuel, les graphismes de Little Nightmares sont irréprochables. Ce jeu Little Nightmares n’entend pas révolutionner les jeux de plate-forme à ambiance. Mais dès les premières secondes, le goût du jeu est porté par une esthétique sublime. A cela s’ajoute un son totalement au design minimaliste, mais toujours conforme et adapté au contexte du scénario.

Le joueur ira s’aventure dans des zones sombres avec Six où il est nécessaire d’éclairer avec un briquet (fonction limitée), de pousser, porter et jeter des objets, ainsi que de franchir plusieurs éléments de l’environnement ou également s’accroupir. Il est possible de réaliser des mouvements libres dans cet univers mais ce n’est pas tellement important, et le choix du déplacement est souvent discutable.

Côté gameplay, l’aventure nocturne s’annonce très difficile. Il n’est pas toujours évident de trouver un refuge ou de découvrir si un ennemi peut vous attraper à une distance donnée. En vérité, c’est un manque de clarté au niveau des scénarios. Mais cette situation a été couverte par la simplicité des intrigues. Malgré tout, chaque chapitre possède ses propres codes. La progression rythmée concède les joueurs à ne jamais abandonner leur manette grâce à son alternance infiltration/progression paisible/fuite bien équilibrée. Une durée de vie de moins de 4 heures ne vous laisse pas de doute pour sa thématique.

Et pour eviter les cauchemars, finissez la journée avec votre héros singe favori.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.