Alto’s adventure : test du jeu mobile

La venue d’Alto’s adventure sur Playstore a fait plus d’un gamer heureux. En effet, les développeurs ont tout fait pour que ce runner puisse faire une place parmi les tonnes de jeux sur l’App Store. Cette réalisation soignée séduira les mordus du Ski Safari et de gameplay. Pour se prémunir contre le piratage, ce jeu doté d’un beau graphisme est délivré en un modèle économique free to play.

Le build du jeu.

Le déroulement du jeu est tout ce qu’il y a de plus classique. En appuyant sur l’écran de votre Android, Alto, le runner s’envolera dans les airs et achèvera des backflips pour éviter des obstacles qui se dressent sur son chemin. Il vous faut récupérer les lamas qui se sont égarés du haut de la montagne au fur et à mesure que vous dévalez les pentes enneigées en snowboard. Vous allez parcourir des villages, des forêts, des maisons en ruines, des rochers, des corniches, des arbres dont les sommets touchent le ciel. Et il vous faut éviter toutes les trappes sur le chemin y compris le campeur que vous venez de réveiller, mais aussi les cavaliers montagnards, les crevasses etc. Plus vous obtenez de lamas, plus vos scores augmentent. Le score se calcule également avec les nombres de pièces que vous détenez et les figures que vous avez faites. Les pièces récoltées servent évidemment à se procurer quelques améliorations pour votre aventurier. Ces améliorations rendent toutefois la promenade montagneuse plus confortable. Au fil des niveaux, il vous est ainsi possible d’avoir des nouveaux personnages qui ont chacun leurs spécificités et les défis associés à eux (disposer d’une dizaine de lamas par exemple dans une partie). Un personnage a une grande aisance de mouvement tandis qu’une autre permet une boost de vitesse. Mais vous pouvez également voler comme par magie.

Une réalisation artistique de très bonne qualité.

L’univers de Alto’s adventure a l’avantage d’être à la fois très esthétique, reposant et équipé d’une bande-son de bonne qualité. En imitant le design minimaliste de Monument Valley, le jeu en 2D avec sa descente sans fin est finement concocté avec son style épuré. Et cela vous insuffle l’habitude de repartir régulièrement à l’infini pour dévaler les pistes enneigées. Côté graphisme, impossible de ne pas être séduit par le magnifique graphisme du changement de luminosité en passant du jour à la nuit, ou le changement aléatoire de météo (brouillard, coup de soleil et des averses). Le tout dans un style parfaitement ciselé, tout en douceur et en parfaite harmonie. Sans oublier les lampions qui vous servent d’éclairage pendant la nuit. Le game est abouti avec une musique douce sur cette montagne, on est très loin de No man’s Sky, un jeu pas fini qui à vendu du rêve pour rien. Mais ne vous égarez pas dans la beauté de la montagne, car sinon vous perdez vos réflexes et vous allez vous faire piéger ou trébucher à cause des amas de pierres dans ces pistes. Au final, il vous faudra user de votre dextérité pour débloquer les 6 personnages et décrocher le bonus dont l’écharpe à 7500 pièces. Un jeu simple et passionnant à recommander pour les moments de loisirs sur son smartphone !

Présentation du jeu mobile Ruzzle

Ruzzle est un jeu de formation de mot, c’est comme le jeu Boggle mais en version mobile. Le principe du jeu reste le même, trouver un maximum de mot. En version mobile, c’est toujours une grille de quatre fois quatre lettres. Mais comment jouer à Ruzzle, quelles sont les astuces pour gagner son adversaire ?

Comment jouer à Ruzzle ?

Avec le téléphone tactile, il suffit de relier les lettres entre elles et former le mot le plus long possible. Il existe des bonus comme ceux du scrabble : le mot qui compte double et qui compte triple. Vous pouvez télécharger Ruzzle gratuitement dans sa version de base. Si c’est la version premium qui vous intéresse, c’est 2.69€ sur iPhone. Cette version vous permet d’avoir des statistiques de jeu détaillées. Ce jeu peut être joué tout seul ou avec des adversaires en mode multi-joueurs.

Durée d’une manche

Une manche dure deux minutes, vous devez trouver pendant ce laps de temps les combinaisons de lettres possibles horizontalement, diagonalement ou verticalement. Il est possible de jouer des matchs en ligne comme sur facebook, la seule condition, c’est d’avoir une connexion internet et c’est valable aussi pour les modes multi-joueurs. Si vous êtes accro, vous allez rester beaucoup de temps à enchaîner des manches avec les adversaires en ligne. Si vous jouez en mode multi-joueurs, une partie se joue en trois manches, quand c’est votre tour de jouer, vous recevez une notification.

Publique cible

Ruzzle est un jeu dédié à ceux qui adorent les casses tête comme le scrabble, autant dire que moi je suis plutôt jeux d’aventures, ou les trucs du moment comme pokemongo. Il faut être bon en orthographe sinon vous risquez de perdre les manches. Il faut savoir combiner des lettres farfelues pour grappiller des points. Ruzzle est disponible en plusieurs langues, si vous souhaitez améliorer la maitrise d’une langue étrangère, vous pouvez opter pour ce jeu.

Les astuces pour gagner son adversaire

Les lettres bonus : ce sont les lettres qui vont permettre de gagner plus de points, les caractères qui sont marqués par des cercles : DL, DW, TL, et TW. Pour avoir le bonus, faites beaucoup de mots en utilisant ces lettres
Monosyllabes : pour gagner de points facilement, formez des mots avec les articles, les pronoms et les prépositions.
Gestion des manches : il faut composer le plus grand nombre de mots pendant les deux premiers tours, car la présence des lettres bonus est limitée.
Réalisez des variantes de mots : si vous avez trouvé par exemple, le mot « noir », vous pouvez aussi mettre « noire », « noirs » ou « noires »
Méthodes pour gagner facilement : c’est de la triche, mais c’est une méthode pour gagner. Il existe une application web qui s’appelle « WordsSolver ». Cette application donne les solutions en français pour chaque tableau. Vous insérez « RuzzleTriche Français » en bas de la page principale. Vous composez les 16 lettres du cadre du jeu, et un clic sur l’icône « submit ». Les combinaisons de mots possibles seront calculées automatiquement.

Enregistrer

Uncharted 4 : A Thief’s End, un autre succès inéluctable de Naughty Dog

Uncharted est une saga d’un jeu vidéo relatant les aventures d’un chasseur de trésor édité par le talentueux Naughty Dog, le développeur de Sony Interactive Entertainment. Pour la PlayStation 4, Naughty Dog offre un nouvel épisode surprenant, la quatrième version de Uncharted : A Thief’s End avec une nouvelle trame et de nouvelles aventures sensationnelles avec Nathan Drake.

Uncharted 4, une nouvelle chasse au trésor sur PS4

Dans ce nouvel épisode de la saga Uncharted, Nathan Drake se voit contraint de replonger dans sa passion de toujours, la chasse au trésor, surtout qu’il a reçu la visite d’un ancien frère revenu de chez les morts pour lui prêter main forte dans cette aventure sur la PlayStation 4. L’intégration de Sam Drake dans cet épisode est à la fois un supplément pimenté et une agréable surprise pour Nathan, qui a voulu rompre avec cette chasse au trésor depuis quelques temps.

Avec un décor et une architecture presque identique à celle de l’épisode de The Last Of Us, Uncharted 4 : A Thief’s End propose aux joueurs une atmosphère de complicité, d’humour et de courage entre deux frangins ayant le même but et la même folie de vivre.

 

A Thief’s End, une version réussie à tous les égards

Avec l’Uncharted 4 : A Thief’s End, Naughty Dog a véritablement réussi sa chute d’une saga à la fois unique et populaire avec une trame, un scénario et des dialogues encore plus soignés que les antécédents. Uncharted 4 s’est focalisé essentiellement sur la complicité qui marie subtilement les caractères des deux héros de cet épisode, à savoir Nathan et son frère Sam Drake. On y remarque également une expressivité plus frappante dans les visages des deux personnages dans le jeu et d’autres événements surprenants, dont on taira les détails, afin de vous pousser à les découvrir vous-même.

Uncharted 4 est le nouvel Indiana Jones, mais avec plus d’émotions, de dialogues saisissants plongés dans une aventure vivante et saisissante de tous les côtés. On n’est plus dans la nonchalance des histoires de chasse au trésor, mais plutôt dans la curiosité du moment et de l’intimité entre deux aventuriers dont les caractères et les personnalités se complètent. Naughty Dog était derrière le succès de Crash Bandicot et voilà qu’il revient en force pour achever avec beauté et finesse une saga d’aventures de la chasse au trésor sur PlayStation 4 avec le nouveau et sensationnel Uncharted 4 : A Thief’s End.

Après sa sortie en mai 2016, Uncharted 4, Naughty Dog a tenu sa promesse avec son nouvel opus final dont les premières images de la vidéo de présentation à l’E3 2016 ont laissé les fans sur leur faim, en dépit d’une petite interruption que le studio développeur avait, par la suite, rectifié. En tout cas, l’aventure de Uncharted finit agréablement en beauté !

The Isle

La traduction française du titre laisse de quoi s’inspirer les joueurs qui s’apprêtent à découvrir le contenu de The Isle. Littéralement, “L’île” est un jeu auquel on accroche très rapidement qui nous replonge à l’ère des dinosaures.

Développé et édité par The Isle Development Team (qu’est ce que c’est original dites donc! ahah) The Isle est un jeu de simulation de vie et d’action dans lequel vous incarnez un dinosaure (celui de votre choix) ou un être humain qui doit vivre (ou survivre) en plein milieu d’une île sauvage et hostile. Bref, dans The Isle, inutile de chercher à vous faire des amis. D’ailleurs, tous vos ennemis sont d’autres joueurs qui s’éclatent en ligne et qui vont chercher à vous mettre des batons dans les roues. Oui car The Isle c’est quelque part beaucoup plus un jeu de survie – comme je l’ai laissé comprendre quelques lignes plus tôt – avant tout. Et il faudra vous armer de beaucoup de courage dans ce monde ouvert à tous les joueurs de la planète. Notez tout de même que selon le clans que vous choisissez vous définissez clairement l’ennemi que vous devez à tout pris abattre.

D’après mes infos, l’équipe de The Isle Development Team a décidé de corser un peu la chose dans la dernière version quelle proposera en vente sur Steam. Oui car il s’agit d’un jeu qui se joue sur ordinateur et qui est prévu pour être disponible à partir de Janvier 2017 ailleurs que sur Windows : je pense notamment à Linux et Mac. Donc si le jeu vous intéresse et que vous êtes concerné par les deux derniers modèles, il faudra vous armer de patience !

Mon avis perso : 

Pour avoir bien profité de l’early access, je dois dire que ce jeu est vraiment très très cool. Malgré une énième sortie de jeu de survie en monde ouvert, The Isle offre la possibilité de choisir le type de personnage que l’on veut incarner et pour la première fois, on peut enfin représenter un dinosaure de l’ancienne époque. Dans le cas où vous choisissez d’incarner un dinosaure, vous aurez une large palette de choix et pourrez sélectionner celui que vous préférez parmi les vingt autres prévus. En début d’article, je vous précisait qu’il était possible de choisir entre un dinosaure et un être humain. Figurez vous que The Isle vous propose de choisir entre deux catégories d’humains : d’une part les soldats dotés d’armes très sophistiquées et très puissantes puis d’autre part des cannibales sans pitié, dépourvus de sentiments qui se battent certes avec des armes plus rudimentaires mais qui sont beaucoup plus sanguinaires.

Ce que j’apprécie énormément avec The Isle, c’est cette variété de choix qui nous est proposé. Vous n’avez pas seulement le choix entre deux personnages mais entre trois catégories bien précises et très complètes.

J’apprécie d’autant plus ce jeu que les graphismes sont vraiment réussis et qu’en tant que joueur il y a une impression immersive tout à fait réussite. Alors, qu’est ce que vous attendez ? Ah mais oui, 2017 !

Jeux vidéo d’espion : James Bond au centre

Toutes les personnes nées dans les années 80 se souviennent parfaitement de l’apparition du jeu vidéo en France, et plus globalement dans le monde, les vieux ordinateurs, les vieilles consoles de jeux. Tout est arrivé très progressivement… Mais nous en avons bien profité et ce moment était magique, même si aujourd’hui la majorité d’entre nous ne pourrait pas se mettre sur un jeu d’époque plus de deux minutes… disons qu’ils n’ont pas très bien vieillis.

Enfin si je décide de vous faire un petit article aujourd’hui c’est avant tout parce que je me souviens d’un jeu en particulier, un jeu qui m’a marqué à tout jamais et durant lequel je me suis complètement éclaté même si il n’est pas radicalement vieux : le premier James bond sur Playstation 1 avec le mode multijoueur qui était très important puisqu’on pouvait affronter ses amis avec un écran partagé… magnifique !

La prise en main de l’espion était facile, fluide. Et qu’est-ce qu’on s’amusait ! C’était incroyable… Je pense que je suis tombé complètement amoureux de 007 à ce moment-là. Il m’a fallu plusieurs années avant de jouer à l’espion dans ma chambre ou dans le jardin. Même mes potes se marraient bien en me regardant partir dans des délires toujours plus fous !

Aujourd’hui encore j’avoue avoir des attirances particulières pour les outils d’espionnages, les gadgets ou même les logiciels espions qui sont nombreux. Plus la technologie avance plus l’espionnage avance lui aussi… Que ce soit l’espionnage politique avec des gadgets toujours plus fou, mais encore l’espionnage particulier avec la surveillance de ses employés, de ses enfants ou encore de son conjoint ! Bref, tout est possible.

Revenons à nos moutons : James « 007 » Bond

Je me revois encore assis sur le canapé en peau de mammouth de la mère de mon pote, chez mon pote, sur la console de mon pote. Dur pour moi de convaincre mes parents à m’en offrir une… C’est même l’histoire de mon enfance avec un grand H je crois.

Bref, concentré comme pas possible, en train de se chercher discrètement sur la carte, que ce soit avec des pistolets mitrailleurs ou un sniper allongé dans la neige… Que de souvenir intense dans la peau d’un espion qui a l’époque nous semblais plus vrai que nature.

Voilà… c’était court mais intense et c’était surtout l’occasion pour moi de revenir avec vous sur mes débuts dans la passion qui m’habite aujourd’hui : le gaming !

KURSK – La bataille se passe sous l’eau

The Culling – Le jeu de Battle Royale 2016

The Culling c’est le nouveau jeu vidéo créé par Xaviant.

Le but du jeu est simple : Être le dernier survivant d’une grande chasse à l’homme…

Pour atteindre votre objectif qui est assez simple : Survivre. Vous allez devoir vous battre à mort avec ce que vous trouvez sur l’île sur laquelle vous arrivez. Avec un peu de chance vous tomberez nez à nez avec un pieds de biche que vous pourrez planter dans le corps d’un adversaire, mais si ce n’est pas le cas, il faudra rapidement vous fabriquer une hachette, un arc ou une lance. Bref, n’importe quoi qui vous permettra de mettre en pièce votre adversaire.

Le concept du jeu vous parle ? Normal, ça ressemble quand même pas mal au célèbre film Battle Royale, mais également à la copie Teenage film “Hunger Games”.

Regardez ce teaser du jeu, vous allez kiffer !

 

Clairement, le jeu à l’air démentiel.

Comment se passe une partie de The Culling ?

Vous débarquez à 16 sur un serveur pour une partie de 20 minutes durant lesquels vous devrez explorer l’ile, récupérer les items nécessaires à votre survie, mais également pour créer des pièges, des armes et tout ce qui vous servira pour défoncer vos adversaires.

Ce que j’aime dans le jeu The Culling

Pour être franc, ce que j’ai adoré dans le jeu c’est le style ultra violent, sanguinaire, et sans respect du truc ! En vrai, vous pouvez découper les gens et c’est excellent. Je trouve la jouabilité plutôt réussi pour un jeu comme celui là, dont le studio est quand même assez peu connu. Niveau son c’est assez cool, rien à dire ! Pour terminer, les graphismes sont colorés, et le rouge sang est bien présent. Un kiff du coup pour ce jeu de génie !